Memorandum de lutte contre les violences sexistes et sexuelles

A l’initiative de plusieurs organisations ou fédérations du secteur culturel est née une interpellation des futurs cabinets et représentant·e·s en charge de la Culture en FWB. Le Fonds 304 fait partie des signataires. En voici le texte complet :

Nous, fédérations professionnelles du secteur culturel, organisations syndicales, et associations signataires, réaffirmons l’urgence de lutter contre les violences sexistes et sexuelles dans le secteur culturel.
Malgré une progressive libération de la parole, des situations de violences sexistes et sexuelles persistent dans le secteur culturel.
Ces dynamiques dévitalisent le secteur et provoquent la désaffiliation et l’abandon de carrières par les victimes, là où les agresseurs sont encore trop souvent protégés, valorisés et mis à l’honneur dans le contexte professionnel.
Des initiatives de lutte contre les violences et de rééquilibrage existent, et elles sont sous-financées.
Nous demandons des mesures structurelles concertées et des financements suffisants et bien ciblés afin d’organiser adéquatement la lutte en tenant compte des spécificités des emplois du secteur culturel.
Parmi les besoins, nous identifions :

Le financement d’une cellule de veille et de recensement de données utiles, à créer en concertation avec les organisations représentatives du
secteur ;

• Un point de contact de première ligne pour informer les travailleur·euse·s et centraliser les ressources à disposition en termes d’accompagnement juridique, physique et psychologique ;
• Le financement pérenne de formations utile à la gestion d’équipes de travail, à destination des travailleur·euse·s et des employeureuses ;
• Le financement d’une cellule d’accompagnement des victimes sur les plans psychologique, social et juridique, tant dans le cadre professionnel que dans le cadre scolaire, à créer en concertation avec les organisations représentatives du secteur ;
• La poursuite du travail vers une meilleure gouvernance culturelle, en particulier sur les questions de genre dans une perspective intersectionnelle ;
• La prise en compte de la documentation et des préconisations pertinentes sur le sujet, en concertation avec les organisations représentatives du secteur.

Les étudiant·e·s n’étant pas protégé·e·s par la loi sur le bien-être au travail, les cellules de veille, de recensement et d’écoute, ainsi que les formations sont tout aussi urgentes dans le cadre de l’enseignement supérieur artistique. Il est primordial d’organiser une concertation avec les fédérations étudiantes à ce sujet.
Nous, fédérations professionnelles du secteur culturel, organisations syndicales, et associations signataires, sommes résolu·x·es à en finir avec la culture du viol et la perpétuation des dynamiques abusives.
Nous appelons nos gouvernements et tou·x·tes les responsables politiques et d’institution, à se saisir de cette urgence dès aujourd’hui, et à investir avec nous dans la lutte.

Voici le texte en version pdf, que nous vous invitons à partager

Fédérations, organisations et associations signataires :
CSC Culture
Maximilien HERRY pour l’IRW-CGSP-Culture
Elles* font des films
UAS, Union des Artistes du Spectacle
CCTA, Fédération Professionnelle des compagnies de théâtre
FTA, Fédération du Théâtre action
CTEJ, Chambre des Théâtres pour l’Enfance et la Jeunesse
CSC Enseignement
UPFF+, Union des Producteur·ices Francophones de Films & Séries
RAC, Fédération professionnelle du secteur Chorégraphique de Wallonie et de Bruxelles
M-Collectif – Fédération des opérateurs en arts de la marionnette, théâtre d’objets et arts associés en Fédération Wallonie-Bruxelles
Hors Champ, Fédération des métiers du cinéma et de l’audiovisuel
FEAS, Fédération des Employeurs des Arts de la Scène
UNIT, UNion d’Improvisation Théâtrale
FONDS 304, le fonds de sécurité d’existence du secteur des arts du spectacle
ATPS, Association de Technicien·ne·s Professionnel·le·s du Spectacle

Appel à participer : le Fonds lance une enquête en ligne sur les risques psychosociaux dans le secteur

Le secteur des arts de la scène est confronté aux risques psychosociaux et à de nombreuses questions relatives au bien-être au travail, on le sait. Néanmoins, c’est une réalité qu’il n’est pas simple de cartographier : la parole et le vécu des personnes travaillant dans l’intermittence et sans lien durable avec une structure employeuse est difficile à récolter (plus encore que celle des salarié·e·s), mais essentielle pour mesurer ce qui pourra adéquatement être mis en œuvre pour améliorer la situation.

C’est ainsi que le Fonds 304, dans le cadre du projet RPS mené au sein de l’APEF, souhaite faire un état des lieux des conditions de travail dans le secteur, avec la participation d’un maximum de personnes, qu’elles soient liées ou non contractuellement dans la durée avec un employeur de la CP304, et ceci en toute confidentialité.

Concrètement, l’analyse des risques psychosociaux repose sur un questionnaire en ligne qui est accessible jusqu’au 17 juin.

Ce qu’on attend de vous

Nous invitons donc avec insistance toutes les personnes actives dans le secteur à consacrer une vingtaine de minutes à compléter ce formulaire. Mieux encore, nous osons espérer que vous contribuerez à toucher un maximum d’acteur·rice·s du secteur à constituer cette photo qui permettra au Fonds 304 de mobiliser ses moyens vers des actions pouvant amener des solutions. Que vous soyez employeur, responsable d’une structure fédérative, animateur·rice d’un espace d’information ou de formation, salarié·e en CDI ou CDD, occupé·e, régulièrement ou pas, auprès d’un ou plusieurs employeur(s), pouvons-nous compter sur vous pour partager le plus largement le lien et cette invitation ?

Public cible

Toutes les personnes actives professionnellement dans le secteur des arts de la scène (CP 304).
Les étudiant·e·s et amateur·rice·s ne sont pas visé·e·s par cette enquête.

Clôture de l’enquête

Lundi 17 juin 2024 à 12h.

Lien vers l’enquête

Vous accédez directement au questionnaire en ligne ici

Les prochains ateliers Competentia

Competentia vous propose des ateliers courts, gratuits et interactifs sur la gestion des compétences ! Comment développer les compétences au sein de mon ASBL ? Comment mettre en place un plan de formation ? 12 propositions (en présentiel ou en ligne) d’une durée de 120 ou 210 minutes. Consultez le programme.




Le programme

  • Jeudi 7 mars de 9 à 11h, en ligne : petit tour d’horizon d’une approche RH centrée sur les compétences. Les détails: Introduction à la gestion des compétences
  • Jeudi 28 mars de 9h30 à 13h, à Bruxelles : étapes d’un plan de formation, outils méthodologiques et échanges entre professionnel·le·s. Les détails: ABC Plan de formation
  • Jeudi 25 avril de 9 à 11h, en ligne : Introduction aux essentiels d’un plan de formation. Les détails: Mini ABC Plan de formation
  • Les autres ateliers sont à découvrir par ici.

Public-cible : Tou·te·s les professionnel·le·s intéressé·e·s par la gestion des compétences.

Pour y participer : suivez les différents liens !

Catalogue FormAction : inscriptions ouvertes pour les formations 2024

Le catalogue FormAction, c’est plus de 400 formations générales proposées aux travailleur·euse·s de différents secteurs subventionnés de la Fédération Wallonie-Bruxelles par les asbl APEF et FeBi.

Grande nouveauté en 2024: elles seront toutes accessibles au secteur des arts de la scène, selon différentes modalités.

Une sélection de plus de 110 formations sera accessible gratuitement via le soutien du Fonds aux personnes éligibles. Cette offre est disponible via cette page du site du Fonds 304 https://fonds304.be/formations/.

Intéressé·e par une autre formation qui ne figure pas dans la sélection du Fonds et que vous avez découverte sur le site du catalogue https://catalogueformaction.be/ ? Vous pouvez désormais aussi vous y inscrire, pour peu que vous ou votre employeur paie le modique droit d’inscription (+-80€/jour).

Vous avez déjà épuisé votre soutien annuel du Fonds 304? Vous pouvez également désormais vous inscrire, pour peu que vous ou votre employeur paie le modique droit d’inscription.

Le catalogue FormAction est une sélection de qualité de formations générales, dans les domaines de la santé et sécurité au travail, relations dans les équipes, outils de gestion, relations avec les publics et outils d’intervention.

Apprentissages en temps de crise : un guide pratique, et gratuit, conçu à l’initiative de Competentia

Face à l’urgence, nous avons du changer nos modes de fonctionnement et nos manières  d’apprendre. Qu’en retenir et comment?

Quand la situation s’apaise, il est intéressant de se demander :

  • Allons-nous conserver ces pratiques et les compétences nécessaires à leur mise en place ?  
  • Nos manières d’organiser les d’apprentissages ont-elles évolué ? 
  • Allons-nous conserver ces nouvelles méthodes ? 

Competentia vous propose un guide pratique « Apprentissages en temps de crise : qu’en retenir et comment ? » pour vous aider à répondre à ces questions en équipe.