Parcours de formation socioprofessionnel filière arts vivants jeune public

Belas asbl / Artist Project, en partenariat avec la CTEJ propose un parcours de formation à destination de porteur·se·s de projet actif·ve·s dans le secteur des arts vivants et plus spécifiquement pour le jeune public. De la création à la diffusion, en passant par la production, ce sont les différentes étapes de la mise en œuvre d’un projet artistique qui seront passées en revue, avec l’expertise d’un large pool de formateur·rice·s.

L’équipe pédagogique est composée de Julie Feltz, Emma van Overschelde, Cali Kroonen, Ariane Buhbinder, Lara Hubinont, Arthur Oudar, Frédéric Young, Yannick Boudeau, Christine Cloarec, Isabelle Jans, Julie Gits, Pierre Ronti.

    Limitée à 16 professionnel·le·s, le parcours s’étend sur 6 journées entre le 10 et le 26 septembre au MEDAA (Ixelles).

    Objectifs

    Ce parcours aborde de manière progressive les points fondamentaux pour bien commencer et faire
    évoluer sa carrière professionnelle ainsi qu’apporter les outils et la méthodologie nécessaire à la
    mise en œuvre et la valorisation de son projet artistique. A l’issue de cette formation, le·la participant·e
    sera capable de :

    • Appréhender le monde du théâtre jeune public, son fonctionnement et son économie;
    • Se positionner dans un écosystème professionnel;
    • Comprendre les statuts, les droits d’auteurs et les contrats;
    • Connaître les spécificités du public jeunesse;
    • S’approprier les démarches d’étapes de création / production / diffusion de son projet;
    • Structurer son projet et le valoriser.

    Méthodes pédagogiques

    Cette action d’accompagnement s’inscrit dans un processus d’autonomisation et de professionnalisation d’artiste porteur·euse de projet. Ce parcours met l’accent sur la dynamique collaborative, créatrice et multidisciplinaire entre artistes ; et également l’accent sur un environnement propice au renforcement de la confiance en soi, la valorisation du travail et l’estime de l’artiste. C’est pour cela et pour favoriser cette dynamique de groupe que le nombre de places doit être limité à 15 personnes pour renforcer cette cohésion d’équipe. Chaque formation s’organise autour d’une alternance de modules théoriques et pratiques ainsi que de différents apports pédagogiques : ateliers collaboratifs / exercices d’application par des études de cas réels / QCM ou questions ouvertes réalisés en séances en groupe / mises en situation professionnelles / retours d’expériences de situations rencontrées.

    Programme

    Jour 1 (10/9) : Se positionner dans cet écosystème / Environnement professionnel

    > Découverte de la filière et des acteurs du théâtre jeune public

    • Comprendre le fonctionnement de la filière Théâtre jeune public;
    • Découvrir l’écosystème du spectacle vivant en FWB;
    • Comprendre le décret des arts de la scène – Identifier les différentes aides aux projets;
    • Les en jeux de la filière.

    > Les spécificités du jeune public

    • Comment aborder un spectacle jeune public, tranches d’âge.

    Jour 2 (12/9) : Se positionner dans cet écosystème – Construire et valoriser son projet / Création

    > Design projet – Étape de création

    • Comprendre et mettre en œuvre les étapes de la création.

    > La dramaturgie jeune public

    • S’approprier la diversité des démarches de recherche de compétences (théâtre d’ombre d’objet / marionnette /visuel et textuel).

    > La genèse de l’œuvre

    • Connaitre les conditions de protection d’une œuvre;
    • Appliquer les démarches à suivre pour une commande à un·e auteur·rice / l’exploitation
      d’une œuvre existante / adaptation d’une œuvre;
    • Comprendre les droits dont dispose un·e auteur·rice sur une œuvre.

    Jour 3 (17/9) : Construire et valoriser son projet / Production

    > Design projet – Étape de production

    • Comprendre les différentes étapes de la production d’un projet;
    • Identifier les structures ressources et les partenaires potentiels pour le financement du projet –
      Aides & subventions ponctuelles FWB (Bourse – Contrat programme – Aide au projet)

    > Préparation d’un dossier artistique pour demandes d’aides

    • Comprendre la structuration d’un dossier artistique – éléments clés (note d’intention, le rapport au jeu / …);
    • Apprendre à préserver sa singularité, son originalité – Analyse de cas concrets.

    Jour 4 (19/9) : Construire et valoriser son projet / Production

    > Les droits sociaux

    • Comprendre le statut et les changements de la réforme du statut du travailleur des arts.

    > La rémunération des artistes

    > La création d’asbl

    • Les avantages de créer une asbl pour porter son projet.

    > Les droits d’auteurs

    • Comprendre les activités et revenus liées aux œuvres;
    • Comprendre les principes de l’écriture collective;
    • Comprendre les contrats de cession et licence de droits d’auteur·rice·s belges.

    Jour 5 (24/9) : Construire et valoriser son projet / Diffusion

    > Design projet – Étape de diffusion

    • Comprendre les étapes de la diffusion d’un projet;
    • Découvrir les métiers de la diffusion (théâtres, salles, festivals, écoles, rencontres pros).

    > Le circuit tout public

    • Comprendre la démarche de diffusion circuit tout public.

    > Le circuit scolaire

    • S’approprier la démarche de diffusion dans le circuit scolaire (PECA / spectacles à l’école).

    > Les pratiques de la diffusion

    • Apprendre à bien vendre son spectacle : le contrat d’exploitation – calcul du prix de cession – la négociation avec les opérateurs.

    Jour 6 (26/9) : Construire et valoriser son projet / Projet artistique

    > Valoriser son projet

    • Découvrir les outils de communication essentiels pour promouvoir et faire connaitre son projet (la captation audiovisuelle, …).

    > Présenter son projet à des professionnel·le·s

    • Comprendre les avantages de l’exercice du pitch;
    • Développer sa créativité pour écrire un texte percutant et original;
    • S’exercer avec des exercices d’expression publique et scénique pour mettre en avant son message propre.

    Pré-requis

    Personnes porteur.se.s de projets artistiques pour une structure ou en leur nom propre actif·ve·s dans le secteur des Arts de la scène qui souhaitent acquérir des outils concrets et pratiques pour produire et diffuser leur projet et développer leur réseau professionnel.

    Adresse et horaires

    Les mardis 10, 17, 24 et jeudis 12, 19, 26 septembre 2024 (6 journées), de 10h00 à 17h00 au MEDAA, rue du Prince-Royal 85-87, 1050 Ixelles.

    Tarif

    • Le prix de la formation est de 570€ par participant·e.
    • Le Fonds 304 intervient à hauteur de 540€ pour les travailleur·euse·s actif·ve·s dans le secteur des arts de la scène (commission paritaire 304) en région wallonne ou bruxelloise, qui occupent actuellement un poste relevant de la CP 304 ou qui peuvent justifier de 30 jours de prestations auprès d’un ou plusieurs employeurs de la CP 304 francophone ces 24 derniers mois. Vous êtes dans les conditions? Votre intervention se limite donc à 30€ facturés par Bela asbl.

    La Formation-Kalame : animer un atelier d’écriture-lecture

    La Formation-Kalame est accueillie au CESEP depuis la dissolution du Réseau-Kalame en 2018. Elle repose sur un cadre éthique et déontologique partagé : la formation s’ancre dans la charte-Kalame, elle est évolutive et « s’écrit » à chaque fois.

    Les ateliers d’écriture-lecture prennent place dans différents lieux (librairies, écoles, maisons de quartier, centres culturels, bibliothèques, etc.) ; auprès d’une variété de personnes (seniors, jeunes, adultes éloigné·e·s de la lecture et de l’écriture, amoureux·ses de la littérature et des récits, etc.), animés par une diversité de professionnel·le·s (bibliothécaires, éducatrices et éducateurs, ergothérapeutes, comédiennes et comédiens, autrices et auteurs, enseignantes et enseignants, formatrices et formateurs d’adultes, etc.).

    Certain·e·s animent, d’autres tissent l’atelier dans une pratique d’animation, de formation, de médiation, de transmission.

    Si les AEL (animation d’atelier d’écriture-lecture) peuvent être de nature différente, tous ont à voir avec le texte, le raconter, le dire et le penser.

    La Formation-Kalame est conduite par une équipe d’animation (Anne Deneufbourg, Claude Enuset, Milady Renoir) et une équipe de formation (Frédérique Dolphijn, Claire Frédéric, Christelle Brüll).

    Limité à 14 personnes, ce trajet de 11 journées et 4 blocs prend place à La Louvière, Namur et Bruxelles dès le 22 juin et s’étale sur 5 mois.

    Objectifs

    • Participer à trois ateliers différents ;
    • Rencontrer des animatrices et animateurs aux champs de pratiques et aux parcours différents ;
    • Identifier et conscientiser les fondamentaux, les enjeux et les spécificités d’un AEL ; son architecture, sa méthodologie et les outils de l’animateur et animatrice ;
    • Interroger vos pratiques d’écriture, de lecture et d’animation d’atelier qu’il soit en cours ou à construire ;
    • Préciser votre rôle et vos responsabilités éthiques et déontologiques en animant.

    Méthodes utilisées

    La formation s’organise en trois temps :

    • Vous participerez ensemble à trois ateliers d’écriture différents par les propositions, rythmes, univers, formes, enjeux. Par ailleurs, vous vivrez une expérience de lecture commune et partagée.
    • Ces ateliers sont animés par des professionnel·le·s issu·e.s de champs de pratiques différents, aux expériences diversifiées.
    • Mises en situation de participant·e·s, vous aurez ensuite l’occasion de faire un pas de côté et interroger vos pratiques d’écriture, de lecture et d’atelier. Comment ça se passe quand j’écris ? Qui suis-je comme lecteur et lectrice ? Qu’est-ce que l’atelier permet ? Ne permet pas ? Facilite ? Complexifie ? Que voudrait dire animer un AEL et de quoi auriez-vous besoin après ça ?
    • Enfin, vous animerez, à tour de rôle, une séquence d’atelier et pratiquerez l’analyse réflexive à plusieurs, dans un cadre bienveillant, parmi des pair·e·s.

    Programme

    Un week-end d’immersion dans des ateliers d’écriture et lecture (2 jours)

    Vous participerez ensemble à trois ateliers d’écriture différents par les propositions, rythmes, univers, formes, enjeux. Par ailleurs, vous vivrez une expérience de lecture commune et partagée.
    Ces ateliers sont animés par des professionnel·le·s issu·e·s de champs de pratiques différents, aux expériences diversifiées.
    Mises en situation de participant·e·s, vous aurez l’occasion de faire un pas de côté et interroger vos pratiques d’écriture, de lecture et d’atelier. Comment ça se passe quand j’écris ? Qui suis-je comme lecteur et lectrice ? Qu’est-ce que l’atelier permet ? Ne permet pas ? Facilite ? Complexifie ? Que voudrait dire animer un AEL et de quoi auriez-vous besoin après ça ?

    Une semaine d’initiation (5 jours)

    Fort·e·s de cette immersion et de votre propre expérience d’animation et/ou de participation à des AEL, nous explorerons ce qu’est un AEL, ses fondamentaux, son architecture, des outils de l’animation. Qu’est-ce que c’est / ce n’est pas ? Que mettre au centre du projet : la personne, le processus d’écriture (matière-texte), le résultat ? En quoi et comment un atelier littéraire ou un atelier au service de la « citoyenneté » se distingue-t-il ? Qui suis-je comme animatrice ou animateur ? Accompagner, transmettre, former ? Comment faire écrire des personnes diverses ? Selon quelles méthodes ? Comment concevoir la progression d’un atelier ? Quels sont les outils de l’animateur ? Etc.

    Deux week-end d’intervision (4 jours)

    Les Brouillons sont une intervision accompagnée et interactive. Durant 2 jours, vous animerez, à tour de rôle, une séquence d’atelier de 2 heures. C’est l’occasion de se mettre à l’essai, de tester une séquence d’atelier en cours ou en préparation, de multiplier les occasions d’écrire, échanger trucs et ficelles, s’entraîner à l’analyse réflexive sur ses pratiques, « se regarder en animation » à plusieurs, dans un cadre bienveillant, parmi des pairs.

    Pré-requis

    Cette formation s’adresse à tout·e artiste (comédien·ne, metteur·euse en scène…) professionel·le ou amateur·rice ayant une affinité et une pratique avec l’écriture, la lecture, l’animation d’ateliers.

    Adresse et horaires

    Durée : 11 jours (66 heures) de 9h30 à 16h30
    Dates & lieux:
    > samedi 22 & dimanche 23 juin au Quartier-Théâtre – La Louvière
    > du lundi 19 au vendredi 23 août à la Maison de la Laïcité et au Centre culturel Bomel – Namur
    > samedi 5 & dimanche 6 octobre à la Maison du Livre – Bruxelles
    > samedi 16 & dimanche 17 novembre à la Maison du Livre – Bruxelles

    Tarif

    • Formation partiellement prise en charge par le Fonds 304 (550€) pour les travailleur·euse·s actif·ve·s dans le secteur des arts de la scène (commission paritaire 304) en région wallonne ou bruxelloise, qui occupent actuellement un poste relevant de la CP 304 ou qui peuvent justifier de 30 jours de prestations auprès d’un ou plusieurs employeurs de la CP 304 ces 24 derniers mois. Le CESEP vous facture 275€.
    • 825€ pour tout autre participant·e.

    Grande marionnette pour la rue

    Construire une marionnette géante, manipulable par un·e ou plusieurs manipulateur·rice·s ?
    La recette : une scie sauteuse, un tournevis, une scie à rasoir, mais surtout une bonne idée et beaucoup d’enthousiasme !

    Voilà ce que vous propose le Centre de la marionnette à travers ce workshop « à la manière du maître-marionnettiste Albrecht Roser ».

    Il sera donné par Alice Thérèse Gottschalk du Fab Theater (Allemagne), qui propose ce workshop de par le monde.

    Limité à 12 personnes, il prend place à Tournai pour 5 journées complètes, dès le 13 septembre. Les marionnettes déambuleront ensuite le 29 septembre à l’occasion de Place des Marionnettes.

    Objectifs

    • Découvrir les méthodes de travail du maître marionnettiste allemand Albrecht Roser ;
    • Découvrir la méthodologie de travail d’une marionnettiste-pédagogue contemporaine allemande Alice Thérèse Gottschalk ;
    • S’initier aux méthodes et techniques de construction de marionnettes géantes portées pour la rue : de la fabrication de la tête à la réalisation des costumes en passant par la technique de portage.

    Programme et méthodes utilisées

    Les participant·e·s créeront dans un premier temps une ébauche de tête en papier selon la technique du maitre marionnettiste allemand Albrecht Roser. Cette technique permet de créer en quelques coupes, une tête et des mains de marionnettes expressives en trois dimensions.
    Un patron est ensuite créé pour être ensuite agrandi et transféré sur des plaques de mousse.
    Une fois les têtes collées, constituées, une armature en rotin sera fabriquée ainsi qu’un corps en tissu.
    La technique de portage sera déterminée en fonction de la taille des marionnettes.
    Les têtes de marionnettes seront ensuite peintes.
    La spécificité de la technique abordée permet de construire de grandes marionnettes légères et manipulables sans trop d’efforts.
    Les participant·e·s seront ensuite invité·e·s à déambuler le 29 septembre à l’occasion de Place des Marionnettes.

    • Jour 1 : introduction et essai de la technique du papier d’Albrecht Roser ;
    • Jour 2 : réalisation d’un motif pour un grand masque et réalisation en mousse ;
    • Jour 3 : réalisation de la structure de portage ;
    • Jour 4 : introduction à l’art de peindre pour la scène puis mise en peinture des masques ;
    • Jour 5 : réalisation du costume + élaboration d’une parade ;
    • 29 septembre 2024 : déambulation à l’occasion de Place des Marionnettes.

    Pré-requis

    Ce stage s’adresse aux artistes marionnettistes, scénographes, constructeur·rice·s, plasticien·ne·s… professionnel·le·s en ou en cours de professionnalisation.

    Les participant·e·s seront invité·e·s à apporter leurs propres outils. (Une liste précise sera communiquée)

    Adresse et horaires

    Durée : 5 jours (30 heures)
    Dates : du 13 au 17 septembre 2024, de 10h à 17h
    Lieu : Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles
    rue Saint-Martin 47 – 7500 Tournai

    Le 29 septembre, les marionnettes déambuleront lors de Place des Marionnettes.

    Tarif

    • Formation complètement prise en charge par le Fonds 304 pour les travailleur·euse·s actif·ve·s dans le secteur des arts de la scène (commission paritaire 304) en région wallonne ou bruxelloise, qui occupent actuellement un poste relevant de la CP 304 ou qui peuvent justifier de 30 jours de prestations auprès d’un ou plusieurs employeurs de la CP 304 ces 24 derniers mois. Vous êtes dans les conditions? Le Fonds 304 paie à votre place.
    • 300€ pour tout autre participant·e.

    Workshop Théâtre et Danse en espace public

    Cette formation organisée par Aires Libres – Fédération professionnelle des Arts du Cirque, des Arts forains et des Arts de la Rue espère s’adresser à un groupe de professionnel·le·s intergénérationnel avec une parité de genres souhaitant inscrire une proposition artistique dans l’espace public : spectacle fixe ou déambulatoire, grand format ou forme intimiste, prise en compte et accompagnement du public et de ses déplacements.

    Elle est donnée par la Compagnie Adhok (France), les formateur·rice·s en seront Doriane Moretus et Patrick Dordoigne, les deux auteur·rice·s-concepteur·rice·s de la compagnie, tou·te·s deux impliqué·e·s dans le développement des arts de la rue depuis plus de 30 ans.

    Limitée à 14 professionnel·le·s, elle prend place à Bruxelles pour 4 journées complètes, dès le 12 novembre.

    Objectifs

    • Exercer sa capacité à créer un langage qui mêle théâtre et danse;
    • Affuter sa sensibilité pour inscrire dans l’espace public une proposition artistique;
    • Prendre en compte le public et les déplacements du public pour les spectacles en déambulation.

    Méthodes utilisées

    Partage d’outils « théoriques », panorama des possibles en espace public, travail pratique par exercices, écriture de séquences, jeu, débriefing.

    Programme

    Jour 1

    • Échauffement physique ludique;
    • Recherche en petits groupes de mouvements sur la base de consignes théâtrales;
    • Création en petits groupes de courtes chorégraphies;
    • Création en grand groupe d’une chorégraphie sur la base de consignes théâtrales;
    • Tour d’horizon des différents modes d’interventions pour la création en espace public ; des propositions grand format aux formules plus intimistes.

    Jour 2

    • Échauffement physique et vocal;
    • Entrainement à la prise de parole en intérieur et en extérieur;
    • Prise en compte de la particularité des différents espaces publics pour y inscrire une proposition artistique, jouer dans et surtout avec l’espace investi;
    • Développer ses capacités à être vu·e et entendu·e à l’extérieur.
    • Entrainement en petits groupes à la création en un temps restreint pour proposer ici et maintenant une esquisse présentable.

    Jour 3

    • Échauffement physique et vocal;
    • Exploration des univers dont chacun·e est porteur·euse en vue de faire fleurir un projet personnel sous forme de laboratoire;
    • Sur la base des quelques outils mis en place lors des journées précédentes, courte création d’un canevas d’une proposition théâtre-danse par petits groupes.

    Jour 4

    • Échauffement physique et vocal;
    • Mise en place du canevas expérimenté la veille en extérieur;
    • Mise en situation cette fois en tant que public pour mieux appréhender les mouvements naturels du public;
    • Savoir guider, accompagner, positionner le public pour optimiser la réception ou l’échange proposé entre artistes et public.

    NB : Le planning exact des modules va varier en fonction des lieux de formations et de la météo.

    Pré-requis

    Ce stage s’adresse aux artistes professionnel·le·s de tous âges cherchant à découvrir ou à parfaire leur connaissance dans le domaine de la création en espace public . Le travail proposé mêle théâtre et danse, il est préférable d’avoir une bonne condition physique et idéalement un bon sens du rythme.

    Adresse et horaires

    Durée : 4 jours (26 heures)
    Dates : 12 au 15 novembre 2024, de 10h à 17h30
    Lieu : Centre culturel Wolubilis
    Cours Paul-Henri Spaak 1 – 1200 Woluwe-Saint-Lambert

    Repas et boissons : Les participant·e·s doivent être autonomes. Prenez vos tartines, biscuits et boissons pour chaque journée !

    Tarif

    • Formation complètement prise en charge par le Fonds 304 pour les travailleur·euse·s actif·ve·s dans le secteur des arts de la scène (commission paritaire 304) en région wallonne ou bruxelloise, qui occupent actuellement un poste relevant de la CP 304 ou qui peuvent justifier de 30 jours de prestations auprès d’un ou plusieurs employeurs de la CP 304 ces 24 derniers mois. Vous êtes dans les conditions? Le Fonds 304 paie à votre place.
    • 360€ pour tout autre participant.

    Les prochains ateliers Competentia

    Competentia vous propose des ateliers courts, gratuits et interactifs sur la gestion des compétences ! Comment développer les compétences au sein de mon ASBL ? Comment mettre en place un plan de formation ? 12 propositions (en présentiel ou en ligne) d’une durée de 120 ou 210 minutes. Consultez le programme.




    Le programme

    • Jeudi 7 mars de 9 à 11h, en ligne : petit tour d’horizon d’une approche RH centrée sur les compétences. Les détails: Introduction à la gestion des compétences
    • Jeudi 28 mars de 9h30 à 13h, à Bruxelles : étapes d’un plan de formation, outils méthodologiques et échanges entre professionnel·le·s. Les détails: ABC Plan de formation
    • Jeudi 25 avril de 9 à 11h, en ligne : Introduction aux essentiels d’un plan de formation. Les détails: Mini ABC Plan de formation
    • Les autres ateliers sont à découvrir par ici.

    Public-cible : Tou·te·s les professionnel·le·s intéressé·e·s par la gestion des compétences.

    Pour y participer : suivez les différents liens !

    Formation d’initiation en conception de costumes

    Vous souhaitez faire vos premiers pas en conception de costumes ? Ces quatre jours de formation pratique vous permettront d’aborder les différentes étapes de création dans un atelier professionnel !

    L’Association de Technicien·ne·s Professionnel·le·s du Spectacle (ATPS) met sur pied cette formation de base avec le soutien du Fonds 304 qui sera donnée par Anna Terrien, costumière, scénographe, décoratrice pour la scène et l’audiovisuel, peintre en décors, adepte des techniques et du concept de transformation.

    Limitée à 10 professionnel·le·s, elle prend place du 23 au 26 avril à L’Atelier Ad Hoc (Bruxelles).

    Objectif

    •  Découvrir les étapes de conception d’un costume;
    • S’initier techniquement à la prise de mesures, aux méthodes d’assemblage, à la teinture, à la réaction des matériaux et aux machines à coudre;
    • S’initier à la dramaturgie d’un costume, en lien avec son personnage et la mise en scène;
    • Développer une méthodologie de travail qui articule les outils de création, la gestion du temps et les espaces disponibles;
    • Travailler sur la notion d’«ensemble coloré» et l’importance du détail et de l’accessoirisation.

    Méthodes utilisées

    • La conception des costumes sera réalisée en valorisant l’éco-conception et le recyclage;
    • L’échange collectif et le travail en équipes de 2 parcourront les différentes étapes de conception;
    • Les infrastructures de l’Ad Hoc permettront une approche du fonctionnement et les ressources d’un atelier de création (réserve de costumes, articulations des différentes pratiques, magasin de matières, machines à coudre et autres outils).

    Programme

    Jour 1 :

    • Construction dramaturgique du personnage à travers divers exercices et réalisation d’un moodboard;
    • Conception d’un tableau de travail;
    • Apprentissage de la prise de mesures grâce aux mètres et fiches de mesures;
    • Début d’assemblage costumes / accessoires;
    • Peintures / teintures des textiles.

    Jour 2 :

    • Choix d’éléments de costumes dans des adresses spécialisées à Bruxelles;
    • Suite du travail en atelier (assemblage, peintures, teintures).

    Jour 3 :

    • Suite du travail en atelier et initiation à la couture.

    Jour 4 :

    • Fin du travail en atelier et finitions (coiffure, maquillage);
    • Shooting photo des costumes réalisés dans des décors.

    Public cible et pré-requis

    Technicien·ne·s et créateur·rice·s des arts de la scène et de l’événementiel, plasticien·ne·s et scénographes possédant peu de bases en réalisation de costumes et en couture.

    Matériel nécessaire: les participant·e·s devront acheter au cours de la formation du petit matériel pour une valeur d’environ 35 euros (non-inclus dans les frais de participation).

    Adresse et horaires

    Du mardi 23 au vendredi 26 avril 2024, de 10h à 18h à l’Atelier Ad Hoc, rue de Hembeek 57, 1120 Neder-Over-Hembeek.

    *Repas du midi non inclus, à apporter. Commodités à proximité.

    Tarif

    • Le coût de la formation est pris en charge par le Fonds 304 pour les travailleur·euse·s actif·ve·s dans le secteur des arts de la scène (commission paritaire 304) en région wallonne ou bruxelloise, qui occupent actuellement un poste relevant de la CP 304 ou qui peuvent justifier de 30 jours de prestations auprès d’un ou plusieurs employeurs de la CP 304 ces 24 derniers mois. 
    • 360€ pour tout·e autre participant·e.

    Catalogue FormAction : inscriptions ouvertes pour les formations 2024

    Le catalogue FormAction, c’est plus de 400 formations générales proposées aux travailleur·euse·s de différents secteurs subventionnés de la Fédération Wallonie-Bruxelles par les asbl APEF et FeBi.

    Grande nouveauté en 2024: elles seront toutes accessibles au secteur des arts de la scène, selon différentes modalités.

    Une sélection de plus de 110 formations sera accessible gratuitement via le soutien du Fonds aux personnes éligibles. Cette offre est disponible via cette page du site du Fonds 304 https://fonds304.be/formations/.

    Intéressé·e par une autre formation qui ne figure pas dans la sélection du Fonds et que vous avez découverte sur le site du catalogue https://catalogueformaction.be/ ? Vous pouvez désormais aussi vous y inscrire, pour peu que vous ou votre employeur paie le modique droit d’inscription (+-80€/jour).

    Vous avez déjà épuisé votre soutien annuel du Fonds 304? Vous pouvez également désormais vous inscrire, pour peu que vous ou votre employeur paie le modique droit d’inscription.

    Le catalogue FormAction est une sélection de qualité de formations générales, dans les domaines de la santé et sécurité au travail, relations dans les équipes, outils de gestion, relations avec les publics et outils d’intervention.

    Formation de base des personnes de confiance

    Programme

    vervnvr eirungvienrgvli eurlgi neilng ketrng eiktrhgl iuetr

    • ejirvieurnv
    • vervjerjkvn
    • erve
    • rververv
    • erververv
    • ervretg zrtbeh ryth erth
    • he h eyt

    Tarif

    • Se consolidant dans le système de insiding et outsiding, la congolexicomatisation à l’égard de la complexité est censé(e) faceter le point adjacent provenant d’une dynamique syncronique, je vous en prie.

    Une semaine passée sans parler du peuple c’est errer sans abri, autrement dit la concertation politique à forciori, nous pousse à informatiser le panafricanisme dans le prémice, c’est clair.

    Matinales #4 : éloquence de l’imaginaire

    Le travail d’interprète de la scène, qu’il soit en danse, en théâtre ou en musique, requiert un
    investissement vocal et physique considérable. Avec le temps, cet engagement peut s’user ou
    entraîner des blessures. C’est pourquoi La Curieuse (Émilie Maquest) propose ces temps collectifs, hors répétitions, pour permettre aux artistes d’explorer de nouvelles façons de solliciter leur corps et leur voix
    tout en en prenant soin de manière durable.

    Ces Matinales #4 (trois sessions ont été proposées en 2023) ont été confiées à NACH.

    Venue à la danse par le Krump qu’elle découvre en 2008, Nach développe simultanément son
    rapport à la scène et à la création. Interprète pour différents artistes, elle multiplie les rencontres
    avec des personnalités de tous horizons comme le chorégraphe Heddy Maalem et le metteur en
    scène Marcel Bozonnet. Côté musique, on la retrouve auprès de Koki Nakano et Ruth Rosenthal
    (collectif Winter Family). Côté cinéma, elle mène une aventure singulière avec les étudiants de
    l’une des écoles du collectif Kourtrajmé. Un travail de transmission portant sur le corps, la posture
    et l’incarnation, éléments fondateurs dans son propre parcours.

    Limitées à 15 professionnel·le·s, ces Matinales #4 prendront place durant 2 journées 1/2, du 12 au 16 avril, à la Maison de quartier Malibran (Ixelles).

    Il est loisible aux personnes intéressées de prendre part à une, deux ou aux trois séquences des Matinales 2024, les modalités de soutien du Fonds variant selon la participation (voir infra).

    Objectifs

    • Faire connaissance avec son corps et sa gestuelle. Faire le lien direct entre imaginaire et mouvement ;
    • Se servir du corps pour raconter une histoire, à l’aide des fondamentaux de la danse Krump, des postures, qualités de mouvement, danse des visages ;
    • Étudier différentes postures et les faire glisser entre elles. Étude du personnage et de sa portée ;
    • Développer différents types d’adresse et comprendre comment les convoquer ;
    • Se servir de la respiration et de la voix pour structurer sa partition corporelle.

    Méthodes utilisées

    • Méthode de pratiques vocales issues de Claudine Aerts, Kristin Linklater, Le Roy Art Theater, Yva Barthelemy et Michaël Peterman ;
    • Rencontres régulières avec Els Jourquin, Linklater designated teacher en Flandre ;
    • Méthodes liées à l’interprétation en scène ;
    • Techniques de respiration ;
    • Échauffements vocaux chantés et parlés.

    Contenu et programme

    NACH invite les participant·e·s à réaliser et à valoriser ce qu’i.e.ls sont déjà. Une manière de se mettre en mouvement, un imaginaire spécifique, une manière de faire récit et un récit unique. A partir de cette matière, elle propose des outils pour faire évoluer et enrichir leur gestuelle avec notamment comme base de travail, ses fondamentaux en danse Krump puis certaines connaissances accumulées en voyage et en recherche sur les arts du récit, états de corps des glissements de perception, de qualité de mouvant, d’incarnation.
    Nach fonctionne en proposant des règles du jeu, des réinventions de rituel pour pousser les
    incarnations et déployer les énergies hautes et aider à donner vie à ces fameux personnages. Un rituel sera celui du LAB (le laboratoire). L’étude d’une gestuelle tou·te·s ensemble, puis un temps d’exploration personnel pour finir par la restitution de l’étude au groupe (plusieurs petits groupes selon le nombre de participant·e·s).
    Des traversées sont également proposées enfin de pouvoir s’habituer à la prise d’espace. La
    conscience de l’espace étant une étape de la formation.

    Ce format en matinée a été conçu en étroite relation avec les réalités de nos métiers et permet de travailler au développement d’autres activités professionnelles les après-midis. Il offre aussi un double avantage : d’une part, il permet aux participant‧e‧s d’acquérir des outils spécifiques développés depuis des années par des artistes de la scène belge. D’autre part, c’est un dispositif d’ouverture de possibles, il offre une opportunité rare de pratiquer au sein d’un groupe artistique important où la diversité des disciplines et des profils se mêle pour créer un espace fertile de rencontres, d’inspiration et d’expression.

    Jour 1 : 14h à 18h

    • Rencontre avec les stagiaires : courte présentation du parcours de chaque participant·e et de son projet pour ce stage. Explication du déroulé de la semaine ;
    • Courte méditation ;
    • Première « mise en corps » avec échauffement et travail au sol ;
    • Exercices de respiration.Travail en groupe, connexion, circulation, prise d’espace ;
    • Mise en condition physique. Première approche du sol et développement du lien majeur avec le sol, appuis, aller-retour entre sol et élévation. Sol comme base de construction du mouvement ;
    • Stop et frappe de pied ;
    • Musicalité et rythmique. Se chanter sa partition improvisée ;
    • Décontraction et circulation de l’énergie. Étude du GROOVE ;
    • Étirements.

    Jour 2 : 11h à 17h

    • Courte méditation ;
    • Éveil du corps. Exercices de respiration. Mise en condition physique ;
    • Développement du travail au sol ;
    • Isolation du mouvement et le Chest-Pop ;
    • Approche du langage des bars et main avec la base Arm Swing et Jab ;
    • Études des « qualités de mouvement » et premières improvisations ;
    • Isolation et répétition d’un mouvement ;
    • Répétition d’un mouvement à soi, un mouvement spontané ;
    • Le définir, l’affuter, le décliner, l’arrêter ;
    • Propositions basiques de déclinaison de ce mouvement ;
    • Étude du personnage Krump. Incarnation, présence scénique ;
    • Étirements.

    Jour 3 : 11h à 17h

    • Courte méditation ;
    • Échauffement et mise en condition physique ;
    • Études des « qualités de mouvement ». Les oppositions dans le corps ;
    • Étude de structures de déplacement de groupe et insertion d’improvisations individuelles ;
    • Focus sur les mains et avant-bras Krump, outils pour prendre la parole. Lien avec le langage des signes ;
    • Reprise des bases Krump poussées. Focus sur la composition individuelle ;
    • Insertion de partition dans les improvisations, possibilité d’utilisation du texte/voix et modalités aller-retour entre corps/texte ;
    • L’écriture d’un déplacement dans l’espace, d’une séquence dansée précise ;
    • Focus sur le lien entre lead et choeur ;
    • Étude de nouvelles structures de groupe ;
    • Première session Krump ;
    • Étirements.

    Pré-requis

    Comédien‧ne‧s, danseur‧euse‧s,musicien‧ne‧s, slameur‧euse‧s, circasien‧ne‧s, performeur‧euse‧s,… voulant s’outiller ou trouver des nouvelles perspectives au niveau physique.

    Adresse et horaires

    2 journées 1/2 (16 heures), vendredi 12, lundi 15 et mardi 16 avril , à la Maison de quartier Malibran, rue de la Digue 10, 1050 Bruxelles.

    Tarif

    • Le prix de la session est de 270€ par participant·e.
    • Le Fonds 304 prend en charge les frais d’inscription (totalement ou partiellement en fonction des plafonds) des Matinales pour les travailleur·euse·s actif·ve·s dans le secteur des arts de la scène (commission paritaire 304) en région wallonne ou bruxelloise, qui occupent actuellement un poste relevant de la CP 304 ou qui peuvent justifier de 30 jours de prestations auprès d’un ou plusieurs employeurs de la CP 304 francophone ces 24 derniers mois.
      • Ainsi la personne qui prend part uniquement à cette session voit ses frais d’inscription (270€) pris en charge par le Fonds à hauteur de 225€, La Curieuse pouvant facturer 45€ ;
      • Ainsi la personne qui prend part à cette session et une des deux suivantes voit ses frais d’inscription (2 x 270€) pris en charge par le Fonds à hauteur de 495€ (225€ maintenant + 270€ pour la deuxième session), La Curieuse pouvant facturer 45€ ;
      • Ainsi la personne qui aura pris part aux trois sessions voit ses frais d’inscription (3 x 270€) pris en charge par le Fonds à hauteur de 550€ (225€ maintenant, 270€ pour la deuxième session, 55€ pour la dernière session), soit le plafond d’intervention du Fonds, La Curieuse pouvant facturer 260€.

    Management transversal à autorités distribuées et outils d’intelligence collective

    L’Organisation propose un cycle de formation au management transversal en 10 modules :
    10 journées construites à l’intérieur de la philosophie de management et des valeurs qui pulsent le fonctionnement de L’Organisation.

    Ce cycle vous emmène dans les matières théoriques et pratiques en utilisant les principes de la gouvernance transversale et les outils d’intelligence collective que vous venez découvrir et apprendre.

    Chaque journée est structurée et rythmée afin de respecter et optimiser vos facultés d’écoute, de participation, d’imagination, de mémorisation et d’assimilation. Elle associe théorie, pratique, mise en situation, jeu, créativité et mise en espace. Elles sont proposées, à raison d’une par mois, dans un ordre précis afin d’offrir une évolution fluide dans la découverte et l’appropriation, mais peuvent être suivies à l’unité.

    Ainsi, seul le premier module (proposé à 5 reprises) est obligatoire. Pour la suite de votre parcours, vous choisissez le(s) module(s) supplémentaire(s) au(x)quel(s) vous souhaitez prendre part. Le parcours complet s’étale sur 10 journées et toute la saison culturelle.

    Il est limité à 15 professionnel·le·s par journée et sera animé par Marine Haulot, fondatrice de L’Organisation, accompagnatrice et facilitatrice. Elle sera assistée de Héloïse Jadoul, comédienne et metteuse en scène, ou Hugo Favier, metteur en scène, lorsque la session est suivie par 11 personnes au minimum.

    Programme

    Module 1 : Pour quels managements sommes-nous prêt·e·s?

    Qu’est-ce que le management transversal à autorités distribuées ? D’où ça vient ? A quoi cela peut-il servir ?
    Une session à choisir parmi:
    > Jeudi 21 septembre à L’L
    > Mardi 21 novembre à L’L
    > Jeudi 18 janvier au Marni
    > Jeudi 21 mars, lieu à confirmer (Bxl)
    > Mardi 16 avril au Marni

    Module 2 : Quel équilibre entre pouvoir, autorité et responsabilité ?

    De quoi ai-je besoin pour me déployer pleinement dans mon activité ? A quoi je m’engage en prenant des responsabilités ? Où commencent mes tâches et où s’arrêtent-elles et pourquoi ? Comment déléguer ? Comment partager les tâches ? Pourquoi rendre compte de ce que je fais au reste de l’équipe ?
    > Jeudi 26 octobre à L’L

    Module 3 : Que puis-je mettre en place pour améliorer durablement ma communication ? 

    Quel est notre champ lexical au travail ? Quelles normes et croyances régissent nos manières d’écouter et de nous exprimer ? D’où parlons-nous ? Quelles sont les bonnes questions ?  
    > Jeudi 30 novembre à L’L

    Module 4 : Le check in/out sous toutes ses formes

    Qu’est-ce que c’est ? A quoi peuvent-ils servir ? Quelles formes différentes peuvent-ils prendre ? Quels sont leurs avantages et leurs violences potentielles ? Comment gérer celles·ceux qui ne veulent pas le faire ?
    > Jeudi 21 décembre au Marni

    Module 5 : Qu’est-ce que c’est que la facilitation ? 

    Comment intégrer cette posture ? Ça apporte quoi ? Comment ça se pratique ? Comment interagir avec les autres ?
    > Jeudi 25 janvier au Marni

    Module 6 : Peut-on décider collectivement et sans consensus ? 

    La gestion par consentement.
    > Jeudi 29 février, lieu à confirmer (Bxl)

    Module 7 : Peut-on séquencer collectivement nos modes de pensées ? 

    Les 6 chapeaux de la réflexion et la pensée latérale d’Edward de Bono.
    > Jeudi 28 mars au Marni

    Module 8 : Comment faire un retour ? Comment le recevoir ?

    Le feedback.
    > Jeudi 25 avril au Marni

    Module 9 : Etoffer votre boîte à outils d’intelligence collective

    Le vote pondéré, le fish bowl, la prise de parole, la célébration, les relations de pouvoir par le corps, la ligne du temps, etc.
    > Jeudi 23 mai, lieu à confirmer (Bxl)

    Module 10 : Comment donner forme aux discussions informelles ? 

    Le world café.
    > Jeudi 20 juin, lieu à confirmer (Bxl)

    Pré-requis

    Aucun pré-requis. La formation s’adresse à tou·te·s les acteur·rice·s travaillant dans le secteur des arts de la scène et de la culture en Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Adresse et horaires

    La formation comporte de 1 à 10 journées, entre le jeudi 21 septembre 2023 et le jeudi 20 juin 2024 (de 10h à 17h), soit au Théâtre Marni, à L’L ou encore dans un lieu à confirmer à Bruxelles.

    Tarif

    • Le prix idéal de chaque module/journée est de 110€ par participant·e.
      L’Organisation vous proposera cependant des modalités de tarification selon la philosophie du ‘Pay what you can’.
    • Le Fonds 304 prend en charge 90€ des frais d’inscription de chaque journée/module, avec un plafond à 550€, pour les travailleur·euse·s actif·ve·s dans le secteur des arts de la scène (commission paritaire 304) en région wallonne ou bruxelloise, qui occupent actuellement un poste relevant de la CP 304 ou qui peuvent justifier de 30 jours de prestations auprès d’un ou plusieurs employeurs de la CP 304 francophone ces 24 derniers mois.
      • Ainsi la personne qui prend part à maximum 6 journées voit ses frais d’inscription pris en charge par le Fonds à concurrence de 90€ par module et peut se voir facturer 20€ par module par L’Organisation;
      • Ainsi la personne qui prend part à 7 journées voit ses frais d’inscription pris en charge par le Fonds à concurrence du plafond d’intervention de 550€ et peut se voir facturer jusqu’à 220€ par L’Organisation;
      • Ainsi la personne qui prend part à 8, 9 ou 10 journées voit ses frais d’inscription pris en charge par le Fonds à hauteur de 550€, et peut se voir facturer 110€ pour chacune de ces journées supplémentaires par L’Organisation (soit maximum 550€).